Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
eglise-du-college-lepuy.overblog.com

Première église jésuite de France et sanctuaire de saint Jean-François Régis

Conférence Stefan Manciulescu

Vendredi 29 novembre 2013, 18h30 à l'église : conférence de Stefan Manciulescu ACMH, auteur d'une étude sur l'Eglise du Collège (2002)

Photo "Le Progrès"

Thème de la conférence : "diagnostic et définition des travaux nécessaires pour une éventuelle restauration de l'Eglise du Collège."

Soirée d'automne glaciale. Cette année encore la vague de froid a sévi la semaine de notre conférence d'automne. Alors les frileux sont restés chez eux, et c'est tant pis pour eux car je vous assure que, pousser la belle porte aux tournesols pour se réfugier dans l'église de Martellange, se laisser envelopper dans la chaleur des ors des retables, retrouver les amis qui partagent la même passion pour cette église, et pour l'architecture en général, s'installer dans cette atmosphère intimiste et écouter, regarder, explorer, apprendre mille choses sur l'Eglise du Collège (Stefan Manciulescu nous a même emmenés sur le toit de l'église.... par photos interposées bien sûr), c'est un moment de bonheur à consommer sans modération.

Rapide résumé pour les membres de l'association qui n'ont pas pu venir à cause du mauvais temps :

En attendant l'arrivée de notre député-maire, Laurent Wauquiez, occupé avec les pompiers, mais bien représenté par Mmes Chalaille et Courtois, Stefan Manciulescu a parlé des architectes en chef des monuments historiques ACMH, de leur concours à l'école de Chaillot, de leur nouveau statut.

S Manciulescu connait bien Le Puy qu'il trouve "d'une grande cohérence et d'une grande authenticité" : il.a repris le chantier de la cathédrale, inaugurée en 1999, a restauré la chapelle St Michel d'Aiguilhe, entre autres, et il a aussi beaucoup travaillé à La Chaise-Dieu.

Quand il parle de l'E du C il parle de règle d'or, de rectangles parfaits d'édifice projeté, entièrement dessiné par son architecte Martellange.

"C'est un grand plaisir de regarder un monument comme ça car on apprend énormément" dit-il.

XVIIe dans les grandes lignes, il y a eu des interventions aux XVIIIe et XIX.e.

Puis il parle de la façade : les infiltrations la fragilisent de plus en plus et certaines pierres, deviennent même une réelle menace (rappelons que des adolescents se réunissent tous les jours devant l'Eglise du Collège !). Les eaux de pluie détériorent également les peintures à l'intérieur. Et bien sûr, plus on attend, plus on augmente le coût d'une restauration.

Merci à Stefan Manciulescu. J'ai été très heureuse de le recevoir car, outre son érudition et son intérêt pour l'Eglise du Collège dont on ne peut que se réjouir, il m'a permis de faire ce que j'aurais aimé pouvoir faire il y a 40 ans : rendre l'accueil extraordinaire que nous avaient réservés nos amis roumains, rencontrés tout au long de notre périple d'étudiants en Roumanie. Leur connaissance de la culture française, de notre histoire, de notre langue, bref, leur francophilie, m'ont donné envie de m'intéresser de plus près à la France et à son patrimoine et m'ont fait prendre conscience de la chance que nous avons d'habiter un si beau pays, et une si belle ville.

Grand merci aussi à Delphine Ferrand, jeune architecte du patrimoine et collaboratrice de M. Manciulescu qui nous a présenté Etienne Martellange qui devait avoir à peu près son âge quand il a conçu l'Eglise du Collège. Preuve que la valeur n'attend pas le nombre des années.

Monique Chataing

Présidente de l'association

Conférence Stefan Manciulescu
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article